DANSE

MY LADIES ROCK

Cie Jean-Claude Gallota - Groupe Emile Dubois

Lieu : Espace Jéliote

Genre : Danse 

Public : à partir de 12 ans

Durée : 1h15

Date : 
Vendredi 22 octobre à 20h30

À partir d'une playlist de quatorze chansons de grandes dames du rock, Janis Joplin, Wanda Jackson, Patty Smith ou Nina Hagen, Jean-Claude Gallotta livre une succession de tableaux chorégraphiques nostalgiques et puissants. Un spectacle énergique et tourbillonnant. 

Dans ce foisonnement de musiques et de mouvements féminins, même les hommes endossent robes et talons pour figurer ce vent de liberté que ces femmes fortes ont souvent aidé à souffler. Un enivrant et virevoltant voyage qui prend tous les accents et les nuances du rock à partir des années 1950. Une ode à ces rockeuses qui ont dû, pour s'imposer, faire valoir toute la force de leur talent. 

Réunissant à nouveau la danse contemporaine et le rock qui a influencé son enfance et son adolescence, Jean-Claude Gallotta ose un mélange des genres dont ses danseurs s'emparent avec un enthousiasme communicatif.

Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta assisté de Mathilde Altaraz

Texte et dramaturgie : Claude-Henri Buffard

Costumes : Marion Mercier assistée d’Anne Jonathan et de Jacques Schiotto

Montage vidéo : Benjamin Croizy

Musique additionnelle : Benjamin Croizy et Strigall

Scénographie et images : Jeanne Dard

Lumière : Dominique Zape

Avec les danseurs du Groupe Émile Dubois : Agnès Canova, Paul Upali Gouëllo, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Bernardita Moya Alcalde, Fuxi Li, Lilou Niang, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger, Béatrice Warrand 

 

Production : Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta

Coproduction : Maison de la Culture de Bourges / Scène nationale, Théâtre du Rond-Point, Théâtre de Caen, CNDC d’Angers, Châteauvallon / Scène nationale Avec le soutien de la MC2 : Grenoble

Le Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication - DGCA et la DRAC Auvergne - Rhône-Alpes, ainsi que par la Région Auvergne - Rhône-Alpes et le Département de l’Isère

Une presse unanime…

 

- Dépassant les codes, les genres, Gallotta s’autorise, avec finesse et ingéniosité, toutes les digressions. Une pièce chorégraphique engagée et féministe où les danseuses portent pantalon et les hommes escarpins.- L’œil d’Olivier

- Jean-Claude Gallotta met des tigresses dans son moteur !

Rosita Boisseau/Le Monde

- Un sacré hommage aux rockeuses. Causette

- Un tableau inouï et enchanteur ! Le Figaro Mag

THE MOUNTAIN, THE TRUTH &
THE PARADISE

Compagnie Mal Pelo (Catalogne)

Direction et espace scénique Pep Ramis, María Muñoz

Interprétation Pep Ramis

Collaboration à la direction Jordi Casanovas

Collaborations artistiques Leo Castro, Blaï Mateu, Camille Decourtye (Baró d’Evel Cirk), Piero Steiner

Textes Erri de Luca, Mal Pelo

Création sonore Fanny Thollot

Musiques additionnelles Pēteris Vasks, Cant de la Sibil·

Création lumières August Viladomat – Punt de Fuga

Production et diffusion Mamen Juan-Torres, Eduard Teixidor

Une coproduction de Mal Pelo, Théâtre de la Ville de Paris, Festival de Tardor de Catalunya Temporada Alta 2017, Espagne, Agora de la Danse de Montréal- Canada.

 

Dans Cinquième hiver, création de cette même compagnie, accueillie en 2015, on se souvient de ces deux silhouettes noires sur fond blanc qui, au fil de leur danse, révélaient toute notre humanité comme dans un tirage de photo argentique : plus ou moins noire, plus ou moins blanche, selon…

 

Dans ce nouveau spectacle, Pep Ramis est seul en scène mais le principe est le même et la beauté plastique qui se dégage de son corps en perpétuel mouvement est juste magnifique. Entouré de blanc, encore, il esquisse à sa manière, avec sa silhouette, son costume, ses gestes, ses diagonales, ses marches, les mots qu’il a choisis de nous faire entendre, en particulier ceux d’Erri de Luca, immense poète italien dont l’écriture est comme « en creux », sous la neige, sous la page blanche, dans les suspensions…

 

Tout ici fait sens pour raconter la puissance et la fragilité du corps, la force énigmatique de la poésie, la difficulté d’agir, le désir d’élévation et la chute dans le banal. La quête est incessante, elle pousse le corps à danser encore, à écrire, à dessiner, à peindre.

Lieu : Espace Jéliote

Genre : Danse Contemporaine

Public : Tout Public

Durée : 1H

Dates : Vendredi 10 décembre à 20h30

Ces actes de création sont autant de réponses magnifiques à notre dérisoire condition humaine, semblent nous dire Pep Ramis et les artistes de Mal Pelo. Merci de nous le rappeler avec autant de force et de beauté flottante.

OMMA

Compagnie Josef Nadj

Pièce pour 8 danseurs

 

Chorégraphie : Josef Nadj

Musiques : Josef Nadj et Ivan Fatjo

 

Avec : DjinoAlolo Sabin, Timothé Ballo, Abdel Kader Diop, AipeurFoundou, Bi Jean RonsardIrié, Jean-Paul Mehansio, Sombewendin MariusSawadogo, Boukson Séré

 

Chaque création de Josef Nadj est comme une bouteille à la mer. Mouvante et énigmatique, on ne sait pas d’où elle vient ni où elle va. Elle flotte et elle interroge.

 

À l’instinct, Josef Nadj confie l’interprétation de sa nouvelle pièce à huit danseurs issus de l’Afrique sub-saharienne : ne porteraient-ils pas en eux, dans une mémoire ancestrale, la genèse de notre humanité ? Pour le chorégraphe, ils s’imposent comme les passeurs légitimes et évidents de cette cosmogonie à la fois intime et universelle. Par la confrontation entre son imaginaire et celui de ses interprètes, ils construiront ensemble plusieurs petits récits, comme autant d’atomes qui participeraient à une matière plurielle. Il y sera nécessairement question de la rencontre avec l’autre et de notre rapport à la nature, à l’infini, au temps, aux traces... Une histoire globale sur les origines que Josef Nadj dont nous avons toujours aimé le travail plastique et chorégraphique, entend transmettre au public par la danse. Tout simplement.

 

Josef Nadj est l’auteur de plus d’une trentaine de créations programmées dans près de 50 pays. Il a été artiste invité par des événements internationaux majeurs (Festival d’Avignon, Festival International Tchekov, Quadriennale de Prague, etc.). Au fil des années, les œuvres de Josef Nadj sont devenues des incontournables de la danse contemporaine. Marylène Malbert

Lieu : Espace Jéliote

Genre : Danse contemporaine 

Public : à partir de 14 ans

Durée : 1h10

Dates : Vendredi 4 mars à 20h30

TIMELESS + RAGE

Cie B.Dance (Taïwan)

Chorégraphie : Po-Cheng Tsai

 

Programme :

Timeless : pièce pour 4 danseuses de 18 min

(entracte court)

Rage : pièce pour 8 danseurs de 45 min

Lieu : Espace Jéliote

Genre : Danse 

Public : à partir de 10 ans

Durée : 1h15

Dates : Mardi 12 avril à 20h30

Rage a été présenté au Théâtre Les Hivernales en Avignon, en 2019 et le succès a été immédiat.

 

Fondée en 2014 et dirigée par le chorégraphe taïwanais de 31 ans Po-Cheng Tsai, B.DANCE fait aujourd’hui partie des compagnies de danse contemporaine émergentes sur la scène internationale. Ce jeune chorégraphe développe un langage chorégraphique unique, mariant les mouvements traditionnels asiatiques et les arts martiaux à la danse contemporaine. Il en repousse les limites pour atteindre une esthétique qui intègre mysticisme et fantaisie orientale dans des pièces théâtrales, physiques et émouvantes qui sont accessibles et inspirantes pour tous les publics.

Po-Cheng Tsai a été désigné Chorégraphe de l’année 2018 par le magazine allemand Tanz.

Une chance de pouvoir accueillir ce surdoué à Oloron Ste Marie avant qu’il ne devienne complètement inaccessible, happé par les grandes scènes internationales... Ne ratez pas ce rendez-vous  !

 

Voilà une belle découverte de ce festival d’Avignon, un vrai succès des Hivernales. Il va falloir suivre de près, avec sa compagnie indépendante B.Dance, ce chorégraphe taïwanais. Jean Couturier, Danser Canal Historique

 

On assiste à la danse du monde, qui traverse toute l’histoire des hommes. L’implication des danseurs fascine, sur une corde tendue de la première à la dernière seconde. Et quand le spectacle s’arrête, que la tempête est finie, on recommence à respirer. Laurence Houot, Franceinfo

YELLEL

Compagnie Hors série

Lieu : Espace Jéliote

Genre : Danse hip-hop 

Public : à partir de 10 ans

Durée : 1h05

Dates : Vendredi 06 mai à 20h30

Pièce pour 6 danseurs

 

Création le 9 novembre 2019 au CCN de La Rochelle (17)

 

Hamid Ben Mahi entame avec cette nouvelle pièce, un voyage nécessaire à la réappropriation de ses origines familiales par le prisme de la richesse culturelle et de la beauté du monde arabe. Accompagné par cinq danseurs, il opère une traversée des différentes formes d’expressions artistiques et traditionnelles orientales : les musiques, les danses mais aussi les codes, les couleurs, les symboles, les écritures… Il signe une danse du ressenti et de la différence afin de réaliser l’importance de tout ce qu’il a en commun avec les autres. Un souffle d’optimisme qui nous amène à nous accepter tels que nous sommes, avec nos propres histoires et nos multiples appartenances.

C’est construit avec légèreté, intelligence et ça se termine par un hommage aux corps joyeux qui dansent. Cette fête, aux accents multiculturels, donne envie de danser à son tour et c’est extrêmement convivial et agréable !