Versant Vivant : "guider le spectateur dans sa rêverie"

Dernière mise à jour : 3 mai

Émilie Tarascou et Simon Kansara sont deux talentueux artistes de la Vallée d'Ossau. Dans leur spectacle Versant Vivant, on voit les êtres de la montagne s'endormir et partager un rêve commun. Un voyage poétique illustré en direct par les dessins d'Émilie et accompagné par la musique de Simon.

Après avoir suivi et soutenu cette création, on a retrouvé le duo avec joie pour quatre représentations scolaires, les 14 et 15 avril 2022. L'occasion de leur poser quelques petites questions sur Versant Vivant, leurs coins préférés de la Vallée d'Ossau... et la suite !


Versant Vivant © Vincent Lataillade


Pouvez-vous vous présenter l’un, l’autre ?

Simon : Émilie vit dans la montagne où elle prend le temps d’observer le temps qui passe.

Émilie : Simon est toujours avide de nouvelles rencontres et expériences créatives.

De quelle envie est née Versant Vivant ?

Le spectacle est né du désir de se servir du dessin pour donner envie de prendre le temps d’observer le vivant et ses cycles. Nous avions déjà créé ensemble dans d’autres univers (la bande-dessinée). Le spectacle était aussi une occasion d’explorer une nouvelle forme de création à quatre mains.



Versant Vivant © Collectif Phauna


Que permet la forme du concert dessiné ?

Il permet d’installer le spectateur dans un état contemplatif et de le guider dans sa rêverie. Le dessin en train de se faire est sujet à l’interprétation. On ne sait jamais ce qui va finir par apparaître. Pour nous, c’est aussi un espace de création très libre, où l’on peut mêler des techniques papiers ou acoustiques avec du numérique.

Comment avez-vous trouvé la rencontre avec les jeunes spectateurs et spectatrices, à Jéliote ?

Le spectacle a reçu un accueil très chaleureux et vivant. Les jeunes étaient curieux et enthousiastes. C’est toujours un plaisir d’entendre depuis la scène leurs commentaires chuchotés sur les dessins qui évoluent. Ils essaient de deviner, de devancer un trait, et sont surpris par le dessin qui se transforme. Ils reconnaissent les instruments de musique au fur et à mesure de leur entrée en scène. Et à la fin du spectacle, ils ont été nombreux à poser des questions sur la fabrication du spectacle, les mélanges du dessin en direct et de l’animation, les instruments de musique. On a pu échanger des anecdotes autour des thématiques du spectacle. Un jeune spectateur nous a ainsi raconté la découverte de la grotte de Lascaux par des adolescents et leur chien Robot.


Après les représentations scolaires, à l'Espace Jéliote © Espace Jéliote


Quelque chose que vous avez découvert ou appris au fil de cette création, et qui vous a fait du bien ?

Il y a eu d’abord la bienveillance et le soutien des personnes rencontrées au gré du projet. Et puis la découverte de la création en spectacle vivant. Pour nous, c’était nouveau de pouvoir faire évoluer un projet au gré des représentations, avec le retour des publics. On ne s’ennuie jamais.

C’est quoi votre coin préféré dans la Vallée d’Ossau ?

Ce serait difficile de choisir. Il y a tellement à découvrir. Même si on y habite, on aspire à ressentir les paysages comme si on était en voyage. Un voyage dans l’espace mais aussi dans le temps - on ne se lasse pas de revoir les mêmes endroits au gré des saisons, des variations météorologiques, de nouvelles lumières et atmosphères. Mais évidemment, les cromlechs du Plateau du Bénou occupent une place particulière pour nous, cela peut se sentir dans le spectacle !

Versant Vivant © Collectif Phauna


Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné en tant qu’artiste ?

Le plaisir d’être en train de faire est plus important que celui d’avoir fait !

Où pourra-t-on vous retrouver prochainement ?

Nous jouons pour les scolaires de la vallée d’Ossau à Laruns du 4 au 6 mai, au MIX de Mourenx le 10 juin, à la Maison du Parc et de la vallée à Luz Saint-Sauveur les 23-24 juin puis au Festival Faites de l’image à Toulouse le 2 juillet.

Nous préparons aussi un nouveau spectacle qui s’intitule Strates et qui parle de la formation des Pyrénées.