Les artistes en compagnonnage

Accompagner le parcours d’un artiste, c’est lui donner des espaces de travail et des moyens financiers pour ses projets en construction. C’est l’épauler en lui proposant une  équipe technique et administrative prête à l’accompagner au mieux dans ses recherches et ses démarches.

Compagnie Elvis Alatac / Pier PORCHERON

un compagnonnage au long cours, depuis 2017

un-homme-a-abattre-bird.jpg__1920x1080_q85_crop_subject_location-1289,558_subsampling-2_up

Première neige  a été le premier spectacle coproduit et crée à Oloron en janvier 2017. Il circule, depuis, un peu partout en France et au Québec. En  mars 2019, Pier a également réalisé un remarquable travail d’Education artistique en immersion dans deux établissements secondaires d’Oloron, le lycée St Joseph et le collège T. Derême. 

Un homme à abattre est le prochain projet de Pier que nous coproduirons aussi. 

Le spectacle sortira au printemps 22, après plusieurs résidences de travail en 2021 et 2022 à Oloron. 

 

Prochaine résidence à l’Espace Jéliote : samedi 26 mars au samedi 2 avril 2022

Compagnie Nanoua/ Fanny BERARD

notre deuxième compagnonne depuis 2018.

Installée à Bayonne, Fanny est accompagnée par l’Espace Jéliote depuis deux saisons : nous avons coproduit son spectacle Un jour sans pain, sorti en janvier 2020 à la Chapelle d’Oloron.

 

Cette saison 2021-22, nous l’accompagnerons sur deux projets :  

 

1- Nous reprogrammons en partie ses « Escales poétiques en Béarn » qui n’ont pas pu se dérouler  normalement en 20-21. Il s’agit de poser sur ce territoire quelques rendez-vous avec cette compagnie pour que vous puissiez découvrir son répertoire en Théâtre d’objet, ses impromptus aussi... Programme en cours.

 

2- Pour son nouveau projet Les Audacieux.ses, Fanny fera plusieurs escales à Oloron  cette saison, en relation avec le tissu social et le CCAS d’Oloron, partenaire de ce projet et cheville ouvrière : 

- En septembre, repérage des sites dans lesquels elle ira collecter des paroles d’habitants.

- En novembre, accueil en résidence 1 semaine à La Chapelle pour travailler la forme que prendra ce projet de création.

- En janvier, retour sur le terrain une semaine pour réaliser ce collectage de paroles. Vous la croiserez probablement...

- En février, elle finalisera tout cela pour proposer deux soirées publiques.

Fanny Bérard.jpg