La lettre de Toko, marionnette en cavale



Quelle n'a pas été notre surprise en recevant une drôle de lettre dans notre boîte aux lettres ! On vous la livre telle quelle :


"Chère équipe de Jéliote,


J’ai pris la route aux premiers jours de septembre. À peine achevée, j’ai laissé derrière moi mes facteurs (c’est comme ça qu’on appelle les fabricants de marionnette), avant qu’on ne me mette dans une valise pour des tournées interminables. Ciao les nases !

On m’a dit qu’on pouvait trouver à Oloron un Centre National de la Marionnette. Comme je suis de nature curieuse et ça m’a tout de suite intriguée...


Peut-être que je pourrais vous aider en quelque chose ? Je peux garder L’Espace Jéliote, la nuit, quand tout le monde dort, par exemple…

Depuis que j’ai vu Oloron sur internet, je n’ai qu’une envie : poser mes valises chez vous. Cette ville et votre théâtre semblent être un havre de paix pour les créatures sensibles.

On m’a aussi soufflé que le Béarn était doux pour le cœur. Et ça, c’est très important pour moi.


Alors, je me lance : accepteriez-vous de me loger pour quelques mois à l’Espace Jéliote ? J’ai plein de projets en tête qui pourront vous séduire.

Si vous dites oui, j’arrive !


Je suis impatiente de vous rencontrer,

Toko, une marionnette en cavale"




Alors nous... on a dit OUI !

Préparez-vous à croiser la route de cette drôle de créature ces prochains mois à Jéliote, mais aussi dans les rues d'Oloron et les villages du Haut-Béarn ! On ne sait pas encore trop à quoi s'attendre avec ce sacré personnage, mais on va découvrir tout cela ensemble et ça nous plaît :)


Pour suivre les aventures de Toko, rendez-vous sur https://www.instagram.com/unemarionnetteaoloron/